Rechercher
  • melaniemarlet

Les 7 profils d'apprentissage

Dernière mise à jour : 27 mai 2020





Nous fonctionnons par mimétisme, c'est à dire en reproduisant les techniques observées chez d'autres. Or, nous apprenons tous de façon différente et aucune méthode pédagogique ne suffit à rendre compte de cette diversité. Ce qui marche pour l'un ne marchera donc pas forcément pour l'autre. Certains apprenants, et avec eux leurs parents et parfois leurs enseignants, se trouvent donc parfois bien démunis face à l'absence de résultat. Ils mettent tout en œuvre pour y arriver et ça ne fonctionne pas alors que les autres y parviennent. Quelle frustration! Le manque de confiance en soi et la démotivation risquent fort bien de pointer le bout de leur nez...

Les 7 profils d'apprentissage constituent un outil efficace pour permettre à l'apprenant de mieux se connaître et de découvrir comment il fonctionne. Ainsi, il peut mettre en place des stratégies efficaces et relancer la spirale vertueuse de la réussite.

Ils sont construits sur 3 niveaux :

Premier niveau : Les profils d’identité

Ils prennent en compte le comportement de la personne en situation d’apprentissage. Ils se basent sur les compulsions. Une compulsion est une force inconsciente qui entraîne toujours le même comportement conditionné. Les compulsions d’un individu se retrouvent dans la situation d’apprentissage.

Attention ! Les profils d’identité ne permettent pas de déterminer la personnalité. Ils permettent juste de comprendre les comportements en situation d’apprendre. Ils sont au nombre de 7.

  1. Le perfectionniste

  2. L’intellectuel

  3. Le rebelle

  4. Le dynamique

  5. L’aimable

  6. L’émotionnel

  7. L’enthousiaste

Deuxième niveau : Les profils de motivation

Ils sont construits sur la base de ce que les psychologues appellent les « métaprogrammes ». Les métaprogrammes indiquent la façon dont nous sélectionnons l’information, c’est une sorte de filtre. Lorsqu’il est en situation d’apprentissage, un individu présente 4 façons possibles et bien différentes d’être motivé :

  • « Quelle utilité ? » : Les personnes de ce profil aiment les cours et les formations qui sont concrets et dont l’utilité est claire. Si elles jugent un thème inutile, c’est souvent parce qu’il est trop abstrait.

  • « Vais-je apprendre ? » : Ces personnes aiment le savoir et sont curieuses d’esprit. Elles aiment avoir beaucoup d’informations et ont en général peu de difficultés à apprendre puisque le contenu en lui même les motive.

  • « Avec qui ? » : Ces personnes trouveront un apprentissage intéressant et passionnant à partir du moment où elles apprécient la personne qui les enseigne. L’inverse est aussi vrai : elles peuvent détester un sujet à cause de l’enseignant.

  • « Où ça se situe ? » : Les personnes de ce profil ont besoin de situer les choses dans un plan, dans une vision globale (le plan du cours ou de la formation est alors nécessaire). Elles aiment pouvoir suivre leur progression dans leur apprentissage.

Troisième niveau : Les profils de compréhension

Ils permettent de savoir par quel canal sensitif les informations sont enregistrées.

  • Les visuels: la compréhension s’effectue principalement par ce qui est vu. Les graphiques, les couleurs, les dessins sont nécessaires pour bien comprendre et bien apprendre. Les visuels apprécient beaucoup les textes aérés, les titres gras, les schémas, etc.

  • Les auditifs: la compréhension s’effectue principalement par l’écoute. Les auditifs apprécient de lire à voix haute, d’écouter les cours magistraux, les longs monologues, les comptes rendus et les analyses.

  • Les kinesthésiques: la compréhension s’effectue principalement par ce qui est ressenti. Et ressentir une information n’a rien d’évident, d’où une certaine lenteur dans la compréhension. Les personnes kinesthésiques ont besoin de comprendre le pourquoi des choses, de saisir leur origine et de réaliser une application concrète.

Nous sommes tous dotés de ces 3 sens mais il s’agit de déterminer quel canal notre cerveau privilégie pour enregistrer l’information.


Mais attention, la carte n’est pas le territoire! Les profils d’apprentissage donnent une carte sur la façon d’apprendre de quelqu’un. Mais « la carte n’est pas le territoire » (Alfred Korzybski). Autrement dit, le profil d’apprentissage d’une personne n’est pas la personne.

De plus, il n’y a pas de profils qui soient mieux que d’autres. Il y en a simplement certains qui sont plus adaptés à un système d’enseignement ou de formation que d’autres.


Connaitre son profil d'apprentissage, c'est donc comprendre comment l'on fonctionne en situation d'apprentissage et pouvoir mettre en place les stratégies gagnantes!


Dans le cadre de mon accompagnement, je réalise le test des 7 profils et j'accompagne l'étudiant dans la découverte et la maîtrise des outils qui lui correspondent.


Dans une réflexion sur l'orientation, prendre en compte les 7 profils est indiscutablement un plus pour faire un choix judicieux et adapté, notamment sur le long terme.


39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout